«La Révolte des mabawas» semaine 6

Le fil Mayotte dans le chaos est ici   
Les articles sont limités en nombre de caractères.


Lundi 31 octobre: 35e jour de grève
Inhumation d'Ali Elanziz
Quelque 5 000 personnes se sont rendus à son enterrement. Des navettes gratuites et des taxis brousses avaient été mis à la disposition.
RUPéïsation: Al-watwan s'insurge contre la passivité de l'Union des Comores 
Qu’a fait le ministère des Relations extérieures des Comores, après voir appris que, Nicolas Sarkozy, a adressé au président du Conseil Européen, Herman Van Rompuy, une demande officielle de transformation du statut européen de Mayotte de Pays et territoire d’Outremer associé (Ptom) en Région ultrapériphérique (Rup). Rien. Absolument rien!
sources: Al-watwan
Marie-Luce Penchard à La Réunion ce mercredi 2 novembre  ici
Après avoir annulé sa visite prévue les 20 et 21 octobre, parce qu'elle flippait à l'idée de se faire huer, suite au décès la veille d' Ali Elanziz à Mayotte, la ministre de l'Outre-mer, viendra constater les ravages causés par l’incendie du Maïdo et décider des nouvelles mesures à prendre. Elle sera attendue non seulement par les Réunionnais mais également par la communauté mahoraise très remontée. On ne va pas la voir la @mlpenchard. Elle va refaire le coup de l'allocution tv de Mamoudzou du 14 octobre.
sources: Linfo.re

La Réunion, c'est un peu comme Mayotte, tant que l'incendie ne gagne pas la métropole...
dash 8

 

 Des associations comoriennes vont porter plainte contre le secrétaire national FN à l'Outre-mer ici

Fn comores

Mardi 1er novembre: 36e jour
Les organisations patriotiques de Guadeloupe soutiennent le combat des Mahorais
Les principales organisations patriotiques, anticolonialistes et anticapitalistes de Guadeloupe apportent leur soutien sans faille aux Mahorais en lutte et à leurs organisations dans un communiqué daté du 29 octobre publié sur Caraïbe Créole News.
Maoulida chengué à Mamoudzou
400 personnes, principalement des femmes sont rassemblées pour un maoulida chengué (chants et danses traditionnelles) jusqu'au bout de la nuit afin de préparer la manifestation "d'accueil" de demain. En effet l'ex-prefet Denis Robin est attendu comme un sauveur.

Mercredi 2 novembre: 37e jour
Denis Robin, l'ex prefet de Mayotte est arrivé
Denis Robin , préfet de Mayotte de septembre 2008 à juillet 2009, fut un des artisans de la départementalisation. Il n'avait pas hésité à se déplacer dans les différents villages pour expliquer les changements et apports de l’intégration de Mayotte au territoire français. Il a voyagé depuis la métropole dans le même avion que Marie-Luce Penchard.
sources: Linfo.re,Twitter

Denis Robin #1
Barrages et arrêt de la barge
Avec le retour des barrages, les forces de l'ordre sont postées aux endroits stratégiques. A l'écoute de la radio Mayotte 1ère, les avis sont partagés sur les négociations qui vont s'engager avec Denis Robin, d'où le retour des barrages afin de maintenir la pression.
Marie-Luce Penchard persona non grata dans l'Océan Indien ici
 
Jeudi 3 novembre: 38e jour
Le rapport de Stanislas Martin
a été présenté lors de la table-ronde arbitrée par Denis Robin. Il n'y aurait pas de marges abusives de la grande distribution sur la viande, le point central des négociations.
Dès lundi matin, les discussions reprendront sur la viande, le sable et le gaz.

Mayotte jeudi 3-11

Le réveil de l'Union des Comores
« Le ministère des Relations extérieures et de la coopération regrette qu’à nouveau, l’offre de dialogue exprimée par les autorités comoriennes au sujet du litige opposant les deux parties, comorienne et française, sur l’île de Mayotte, essuie de façon systématique une fin de non-recevoir par la République française... C’est ainsi que l’Union des Comores s’interroge sur la validité des nouvelles institutions intervenues à Mayotte et celles de la rupéïsation en cours, face au droit international et à la reconnaissance universelle des frontières de l’Etat comorien... »
 sources: Al-watwan

Al-watwan 1847

Vendredi 4 novembre:
39e jour
Faut-il brûler Mayotte ? Faut-il un 2e manifestant tué ?
pour que les médias nationaux s'intéressent de nouveau à la Révolte des mabawas...
Le racket s'organise
 Quand Mayotte Hebdo fait rapporte le chaos, ça fait peur...
« Les routes sont régulièrement bloquées, la libre circulation n'est plus assurée sur l'île. Des arbres centenaires ont même été sacrifiés par des individus simplement armés de tronçonneuses. Du racket s'est organisé, des voyous profitent que les forces de l'ordre soient débordées pour violer, cambrioler...   
Des citoyens ont peur de prendre la parole à visage découvert pour exprimer leur point de vue. Un climat de terreur s'est installé. Des propos racistes sont entendus ici ou là, "pour faire peur aux Mzungus"… »
sources: Mayotte Hebdo
Les charognards
 « Le Front National estime que le gouvernement doit donner en priorité des moyens en hommes (police et gendarmerie)et en matériels avec notamment la mise en place de 3 à 4 radars pour contrôler l’arrivée des embarcations venant en grande partie d’Anjouan (Comores), des dotations de vedettes rapides... »  
sources: Front National

Samedi 5 novembre:
40e jour
Il y a une connivence entre le politique et les gros commerçants selon Al-watwan
 «  La société mahoraise évolue en marge d'une petite économie détenue entre les mains d'une poignée d'expatriés qui pratiquent des prix "concertés". L'absence de concurrence due à l'exiguité du marché mais aussi la proximité entre le pouvoir politique et les gros commerçants qui font et défont les élus, empêche toute initiative de contrôle de la filière, même si tout le monde reconnaît  que durant ces dernières années le coût des matières premières a augmenté aussi de 50%. »
sources: Al-watwan

Dimanche 6 novembre:
41e jour
La Réunion. La "vieille colonie"
« Devenue département, Mayotte guigne aujourd'hui vers une autre voisine, La Réunion. La "vieille colonie", devenue département en 1946, en même temps que la Guyane, la Guadeloupe et la Martinique, se rapproche aujourd'hui du niveau de vie métropolitain. Elle a bénéficié notamment de transferts massifs de subsides par Paris, à partir des années 1970, qui ont contribué à éteindre sous une pluie financière le feu indépendantiste. »
sources: leMonde.fr


Pour en savoir plus
  • la presse de l'Union des Comores ( Al-Watwan...)