La Réunion vie chère: les rassemblements pacifiques continuent

par feeld  -  14 Mars 2012, 01:46  -  #La Réunion vie chère

Même si la presse réunionnaise ne fait plus écho des rassemblements pacifiques, voire désinforme la population, les mouvements n'ont jamais cessé.

A Saint-Pierre, le premier rendez-vous citoyen a eu lieu le 16 février devant la mairie. Depuis le vendredi 17 février, les ti gout do lo se voient au boulodrome Ravine Blanche tous les soirs à 19h00 en mettant de côté sa casquette politique ou associative. Même le dimanche, soir de pause, il y a toujours quelques personnes. Il n'y a ni porte-parole ni leader. C'est un principe de base, la parole est libre.

Dimanche 11 mars, les indignés péi de toute l'île se sont retrouvés dans la capitale du Sud.

Lors de ces rassemblements avec d'autres groupes de La Réunion, nous choisissons des porte-paroles et veillons à ce que la communauté soit d'accord dans le choix des représentants.

Nous discutons aussi en groupes plus restreints, généralement avant et après les prises de paroles collectives. Il y a aussi des discussions informelles, mais le groupe est toujours informé lors de synthèses.

A Saint-Pierre, plusieurs actions collectives ont lieu chaque semaine pour sensibiliser la population et impacter les prix des grandes surfaces.

Jumbo Score 4x4 12 mars 2012Lundi, les ti gout do lo ont dérouté du Jumbo Score de St-Pierre tous les clients ou presque...

 

" La population a été témoin d'augmentation avant même la baisse ", a assuré Jean-Hugues Ratenon, porte parole de l'ARCP (Association réunionnaise contre la pauvreté) qui affirme qu' " Il y a une complicité entre le président Nicolas Sarkozy, le préfet de région et les collectivités. "  

 

Selon un sondage IPSOS, 87% des Réunionnais soutiennent les rassemblements pacifiques qui se sont déroulés au mois de février. 73% souhaitent qu'ils se poursuivent. 16% soutiennent les émeutes, 53% comprennent les motivations de ces manifestations violentes. Le sondage a été réalisé du 27 février au 7 mars sur un échantillon de 490 personnes de 15 ans et plus selon la méthode des quotas.


A lire sur mon blog:


Rond-point Ravine Blanche 9 mars 2012Je suis en total désaccord avec le communiqué de Ti Gout do lo boulodrome Ravine Blanche publié sur facebook le mardi 27 mars & affiché dans plusieurs villes de l'île.