Vendredi Saint : polémique à La Réunion

par feeld  -  7 Avril 2012, 01:48  -  #vivre à la RUN

Ce matin, il y avait des marmailles plein les rues. Vers 10 heures, j'en croise deux aux abords du terrain de football qui narguent leurs dalons qui eux sont allés à l'école. Ils ne sont que dix aujourd'hui... J'interpelle un des 2 rebelles, il n'a même pas 10 ans.
" Tu n'es pas à l'école aujourd'hui!
- Non, il y a la messe...
- Qu'est-ce que vous faites là alors? Vous ne vous préparez pas!
- La messe, c'est à 3 heures... "
Les 2 compères regardent leurs camarades s'éclater sur le terrain. Quelques minutes plus tard, ça les démange, ils entrent dans la surface de jeu. Ils seront refoulés, et continueront à errer toute la matinée dans le quartier en attendant l'heure de la messe...

 

En France, les jours fériés sont légalement définis par le code du travail, article L3133-1.

Le Vendredi Saint est un jour férié supplémentaire spécifique aux département de la Moselle, du Bas-Rhin et du Haut-Rhin, ainsi qu'aux Antilles.

Il n'est pas férié à La Réunion qui a comme jour férié supplémentaire le 20 décembre, date de l'abolition de l'esclavage dans l'île.

Mais tous les ans, le Vendredi Saint, c'est avec fiéreté que les marmailles zappent les bancs des écoles...

 

Polémique à La Réunion:

Dans une note, Nassimah Dindar, présidente du Conseil Général de La Réunion datée du 5 avril, a annoncé qu'elle donne exceptionnellement congé aux agents techniques et administratifs des collèges publics, ce vendredi à partir de 13 heures.

Le syndicat des chefs d’établissements a dénoncé dans un communiqué le manque de concertation avec les principaux de collèges et s’est élèvé " contre cette note qui ne respecte pas le principe de laïcité de la loi de 1905 et qui bafoue l’autorité fonctionnelle des chefs d’établissement... Nous nous réservons la possibilité de fermer les établissements le vendredi 6 avril après midi pour cause d’incapacité à assurer l’accueil des personnes et la sécurité des biens. "