Allocution TV de M-L Penchard à Mamoudzou le 14 octobre

par feeld  -  15 Octobre 2011, 02:16  -  #Mayotte

 

Des affrontements, qualifiés de légers par LeMonde.fr, entre des dizaines de manifestants, jeunes et forces de l'ordre ont éclaté hier soir à Mamoudzou à proximité de la place de la République quelques minutes après l'allocution télévisée de Marie-Luce Penchard.

Une grande surface a été pillée dans le centre-ville
en marge d'une manifestation de 4000 Mahorais.

 

Comoria

Photo d'illustration.  Gare routière du quartier Casabona, Saint-Pierre, La Réunion

 

La Ministre de l’outre-mer, des collectivités territoriales et de l’immigration n'a pas convaincu. Elle a été huée à la fin de son discours. La traduction en shimaoré a été coupée par les manifestants. Le drap blanc, qui avait été tendu pour la retransmission en direct de l'allocution sur la place du marché de Mamoudzou, n'a pas résisté à la colère des manifestants qui l'ont arraché. 

Les annonces de Marie-Luce Penchard:

  • Une enquête sur les marges pratiquées à Mayotte, " des sanctions seront prononcées ".
  • Le prix de la bouteille de gaz, qui tourne autour de 30 euros, sera règlementé comme dans les autres DOM.
  • La proposition d'une baisse supplémentaire sur les prix, déjà réévalués, des 10 produits de 1ère nécessité. Dans l'attente de la mise en place du RSA début 2012 et son 1er versement en mars, une réduction de 5 euros par produit et par mois sera accordée pour les familles qui disposent d’un revenu inférieur à 600 euros par mois et qui sont allocataires de la CAF.

 

La Ministre a tenté un exercice moralisateur, appelant au calme, pour ne pas affecter l'image de Mayotte et protéger les enfants à quelques jours de la rentrée scolaire.

Un enfant de 9 ans, toujours hospitalisé à Saint-Pierre de La Réunion, a perdu l'usage de son oeil droit, vendredi dernier, suite à un tir de flash-ball par un gendarme.


Une Mahoraise aurait été également flash-ballée en pleine tête mercredi.


Elle a également condamné les leaders syndicaux qui auraient forcé les commerçants à baisser leurs rideaux.

 

sources: TF1.fr, mayotte.la1ère.fr, LeMonde.fr, Linfo.re, LeFigaro.fr, Mayotte Hebdo, Twitter

 

Mon Twitter: ici

Lire l'article actualisé: Mayotte dans le chaos