Nasion Rénioné : le droit du sang

par feeld  -  28 Avril 2012, 01:19  -  #vivre à la RUN

Aniel Boyer et Nasion Rénioné militent pour le droit du sang. Selon le parti indépendantiste, il faut avoir au moins un des deux parents nés à La Réunion pour être Réunionnais mais « si na lé deux lé mieux ! » ...

« Dëmin La Réunion lé libre et indépendante, à ce moment là, ben ce sera le Rénioné va décider qui lé Rénioné, qui sera pa Rénioné. » Aniel Boyer interviewé par Zinfos974

 

Ubuntu 27 avril 2012 #1 Nou lé tous Rénionés! N'en déplaise au FN & à Nasion Rénioné.

 

Dans la plupart des pays, la nationalité est régie par le droit du sang qui donne aux enfants, à la naissance, la nationalité de leurs parents. En France, le droit du sang n'exclut pas le droit du sol. Selon la Loi Guigou de 1998, la nationalité française est accordée automatiquement, lors de sa majorité, à l'enfant né en France, de parents étrangers ayant tous deux disposés sans interruption d'une carte de résident. Le prétendant à la nationalité française doit également prouver, lors de sa majorité, qu'il a résidé durant au moins 5 ans en France. Le seul fait de naître en France ne donne pas droit à la nationalité française. Un cas particulier concerne l'Algérie.