Mayotte: quelques nouvelles du front

par feeld  -  22 Octobre 2011, 07:43  -  #Mayotte

 

C'est l'omerta du côté des grands médias nationaux. @LePost édite En Une au lendemain de la mort d'un manifestant qui a embrasé l'île aux Parfums: "On fait le point.", une autre voix que l'AFP, alors que toute la presse nationale, le soir du drame, s'était contentée ou presque, de copier coller la dépêche reprenant les dires du préfet de Mayotte. Je vous livre ici quelques nouvelles du front.
 

A Mayotte, les grévistes ont suspendu les actions ce week-end afin de pouvoir rendre hommage à Ali El Enziz.

Chez moi, à La Réunion, la communauté mahoraise flippe, les nouvelles au téléphone ne sont pas bonnes: les ventres sont vides. Ce matin elle s'est donnée rendez-vous à Saint-Denis et à Saint-Louis pour une marche en mémoire d'Ali El Anziz. Si c'est possible, les gramouns, les Mahoraises et leurs marmailles rejoindront leur famille à La Réunion. Les hommes, eux, resteront. 

 

La vidéo Antenne Réunion (Linfo.re) des 2 marches d'aujourd'hui: ici 


Lu dans l'EXPRESS.fr d'hier,  un jeune chef d'entreprise nous explique partir "pour quelques jours à Madagascar. Mon frigo est vide, et de toute façon, on ne peut pas travailler"


Saint-Louis Bel AirZ.I. de Bel Air, Saint-Louis, La Réunion


«
Ambiance de couvre-feu », un calme relatif est revenu depuis la nuit de mercredi. Pas sûr que Mayotte se relève de ses cendres. L'exode a commencé pour ceux qui en ont les moyens ou qui disposent d'argent. Encore faut-il pouvoir accéder à la barge pour gagner l'aéroport...

 

Mais le pire est peut-être à venir dès lundi, jour de reprise du mouvement.

 


 

UPDATE: 13H00 à La Réunion, 11h00 en métropole

Les commerces ont pu rouvrir leurs portes ce samedi matin  à Mamoudzou, ce qui a surpris les Mahorais. Les forces de l’ordre sont présentes aux abords des magasins.  La décision a été prise hier soir très tard par les représentants des grandes surfaces. sources: Linfo.re

 

UPDATE: 17H00 à La Réunion, 15h00 en métropole

Marie-Luce Penchard a annoncé aujourd'hui dans une lettre aux syndicats la nomination d'un médiateur. Il sera le "coordonnateur des enquêtes de concurrence pour l'ensemble de l'Outre-mer."

Il s'agit du chef de service de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF).

"Stanislas Martin se rendra dès lundi dans l'île pour participer au prochain observatoire des prix et des revenus... sera chargé d'établir un rapport qui  pourra ensuite servir de base pour des négociations sur les prix."  

C'est une façon donc de reconnaître la légitimité de l'intersyndicale. Pour rappel, l'UD FO avait signé lundi un accord en demi-teinte avec la grande distribution, sabrant l'unité syndicale. 

sources: Zinfos974

 

A lire sur mon blog: Mayotte dans le chaos

 


Pour en savoir plus
 
  • la presse de l'Union des Comores ( Al-Watwan...)