Marie-Luce Penchard persona non grata dans l'Océan Indien

par feeld  -  3 Novembre 2011, 03:01  -  #vivre à la RUN

Mafate depuis le col des boeufs Le Cirque de Mafate et son relief accidenté. Vue depuis le rempart du Col des Boeufs

 

A deux reprises en moins d'un mois, la ministre de l'Outre-Mer, a profondément déçu les Français de l'Océan Indien.


Hier à La Réunion, le pompier Penchard (entendu sur Radio Freedom) est venu constater les dégâts: 1% du territoire a été massacré par les flammes.

Invitée sur le plateau d'Antenne Réunion
à 19h00, la ministre a annoncé qu’une enveloppe de trois millions d’euros sera allouée à l’aménagement et au reboisement de la zone brûlée.

Mais on n'achète pas le silence des Réunionnais...
Il suffit de les écouter s'exprimer sur Radio Freedom ou encore faire un tour sur facebook ou tweeter (hashtag #LaRéunion).

Page facebook du Ministère de l'Outre-Mer

 

La presse n'a pas ménagé la ministre 

La presse réunionnaise l'attendait sur 2 points: l'envoi tardif des Dash-8 et la situation à Mayotte.

 

  • Du haut du Maïdo, la ministre a interrompu prématurément sa première conférence de presse en direct à la radio, dès que la journaliste a abordé la polémique Dash-8. On sentait dans sa voix, un certain agacement : "L'Etat a mis des moyens considérables pour protéger le patrimoine de La Réunion... C'est un trésor... La solidarité continuera à jouer... Nous avons fait le choix des hommes et des hélicoptères... Si ça peut rassurer les Réunionnais... Je comprends la colère des Réunionnais."

 

  • Imazpress titrait hier soir : "Marie-Luce Penchard vient, voit et ne dit pas grand chose." "Elle n'a répondu à aucune question concernant l'arrivée, jugée tardive par plusieurs élus, des avions bombardiers d'eau. Elle a quitté La Réunion en début de soirée. Elle n'est pas passée par Mayotte qui depuis plus d'un mois vit au rythme d'une grève dure contre la vie chère."

 

 

 

 

Même le préfet lâche la ministre

Michel Lalande, le préfet de La Réunion, interrogé au lendemain de la décision prise par Claude Guéant d'envoyer 2 Dash-8, a laissé entendre que le non-engagement des bombardiers d'eau, relevait d'une décision prise à Paris.

"Le préfet est le représentant du gouvernement, il exprime la position du gouvernement. "

Lui, va devoir gérer la colère du peuple, alors il anticipe. Il n'a pas trop envie de voir sa voiture caillassée comme le préfet Thomas Degos le soir du 19 octobre.

 

La perte du label UNESCO

Depuis le début de l'incendie le mardi 25 octobre, 2834 ha ont été parcourus par les flammes, dont 1500 ha de forêt. C'est le deuxième incendie en 12 mois dans le Parc National.

20 ans que La Réunion n'avait pas connu un scénario de cet ampleur. Il est possible que La Réunion perde son label.

Luc Gigor, un scientifique ayant étudié la faune et la flore réunionnaise, s’exprimait lundi sur Europe 1:

" Si un label n’arrive pas à gérer deux années de suite un événement comme des incendies de cette ampleur, c’est clair qu’il va y avoir une sanction des autorités compétentes. L’Unesco va dire : vous n’avez pas mis les moyens par rapport aux enjeux. Ça va être assez sévèrement jugé."

 


Page facebook de la ministre


Quand la journaliste d'Antenne Réunion a posé la question de l'achat d'un Dash-8 pour la Réunion en coopération avec les pays voisins, Madame Penchard a répondu: "C'est une piste qui a été évoquée... Il ne faut rien écarter !"

On frôle la niaiserie...

Les Réunionnais auront comme moyens supplémentaires pour gérer le Parc National "5 camions citernes qui devront être là avant la fin de l'année."...


La polémique Dash-8

La communication de Michel Lalande et de Marie-Luce Penchard autour de l'inutilité des Dash-8 relève de l'amateurisme voire de la caricature.

Avec sa phrase devenue célèbre à La Réunion " C'est la main de l'homme qui éteindra le feu ! " (bientôt le clip sur YouTube ?), le préfet nous a presque fait rire.

L'expression a été reprise par la ministre encore hier sur le plateau d'Antenne Réunion, "La main de l'homme est indispensable."

Lundi soir à 19H15 GMT+4, Madame Penchard martelait toujours: "Le Dash n'est pas forcément utile !", 3 heures plus tard à 22H30 GMT+4, Claude Guéant annonçait l'envoi de 2 Dash-8.

Un des arguments du préfet et de la ministre est le relief accidenté de l'île...

 

Extrait d'un document publié par Témoignages.re


Les témoignages de pompiers, de spécialistes, de politiques informés ainsi que plusieurs documents en ligne attestent que les Dash-8 auraient été efficaces dès le début de l'incendie et auraient permis de protéger la population des Hauts ainsi que les pompiers.

35 hommes ont été blessés depuis mardi.

Plus, ce n'est pas tenir compte de l'incendie d'octobre 2010 au Maïdo.

Mais non toujours la main de l'homme !


La main de l'hommePage facebook du Ministère de l'Outre-Mer

 

Rapport de la Cour des Comptes page 676


Communiqué 2010 de la Préfecture de Saint-Denis


Madame Penchard a exclu toutes " considérations financières " dans les choix du gouvernement. Ce n'est pas l'avis de l'ACSP (Association Citoyenne de Saint-Pierre) qui a enquêté.

La ministre a volontairement oublié de parler de l'événement de la semaine...

G20 obligeait, les avions n'étaient pas disponibles, ils étaient en reconfiguration pour le transport de passagers... Paris a probablement sous-estimé l'ampleur qu'allait prendre l'incendie dans la nuit du 29 au 30 octobre.

 

Le dossier de la vie chère en Outre-Mer

Concernant Mayotte, la ministre a déclaré : "Nous avons toujours privilégié le dialogue..." A coups de flash-balls...


Les 20 et 21 octobre, au lendemain du décès d'un manifestant à Mayotte, Marie-Luce Penchard avait annulé son voyage pour ne pas avoir à communiquer et à faire un crochet par l'île aux Parfums.

La communauté mahoraise est importante à La Réunion. Une délégation a interpellé la ministre à l'aéroport.

La presse réunionnaise suit de près ce qui se passe chez les frères Mahorais.

Quant à la population et les syndicats, ils auraient souhaité voir venir la ministre pour le dossier qui concerne tout l'Outre-mer: celui de la vie chère.

 


... C'est plié pour Marie-Luce Penchard,

elle est devenue persona non grata dans l'Océan Indien.


sources: Clicanoo, Imaz press, TF1 News, Zinfos974, Linfo.re, Témoignages.re, ACSP (Association Citoyenne de Saint-Pierre), Radio Freedom


A lire sur mon blog: La polémique Dash-8 

A lire sur mon blog: Incendie au Maïdo: un samedi soir en enfer

A lire sur mon blog: Guéant envoie 2 bombardiers Dash

A lire sur mon blog:  La Réunion s'enflamme à nouveau

A lire sur mon blog: Mayotte dans le chaos