La Réunion : Incendie au Maïdo - Guéant envoie 2 bombardiers Dash 8

par feeld  -  31 Octobre 2011, 21:51  -  #vivre à la RUN

Dernière minute: Claude Guéant a annoncé dans un communiqué, vers 19H30 GMT+1, l'envoi de 2 bombardiers Dash

3 heures plutôt, Marie-Luce Penchard sur les ondes réunionnaises soutenait encore le préfet.

Je cite: " le Dash-8 n’est pas forcément le meilleur moyen de venir à bout de ce feu. C’est un feu souterrain qui s’est propagé au bout de l’île, le Dash-8 n’est pas forcément utile."

(voir update de l'article)


dash 8

 

Les 2 Dash 8 seraient opérationnels jeudi.

Ils feront leurs rotations depuis le tarmac de l'aéroport de Gillot.

L' ACSP, Association Citoyenne de Saint-Pierre, a recontacté immédiatement le syndicat des pilotes SPAC, Syndicat des Pilotes de l'Aviation Civile, les 2 avions sont en configuration transport (alerte G20 obligeait) , il faut donc les remettre en configuration bombardier d'eau, perte de temps.

Il faudra 2 à 3 jours pour les voir en action.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Début de l'article avant l'update de 23h00 GMT+4:

 

L'incendie est contenu dans les 2700 ha touchés mais le PC de Petite France reste prudent.

Selon Michel Lalande, le préfet de La Réunion, le feu n'a pas progressé depuis 48 heures.

 

Toujours l'Ouest, mais aussi les remparts de Mafate

A Mafate, le feu sur les remparts du côté du Piton des Orangers a entraîné une destabilisation des rochers.

Au total, une quarantaine d'habitants des îlets de Roche Plate et des Orangers, dont les cases sont situées sous le rempart du Maïdo, a dû être évacuée.

Il n'y aura pas école à Mafate mercredi.

La semaine scolaire dans ce cirque, uniquement accessible à pied ou en hélico, est différente.

Les fronts Est et Sud semblent stabilisés, le vent est retombé.

Mais des départs de feu reprennent ici et là. Vers 18h30, un incendie avait été signalé sur Radio Freedom à Grand Ilet dans le cirque de Salazie.

 

Grand Ilet #1Grand Ilet, village du cirque de Salazie aux portes des remparts de Mafate

 

L'Ouest reste un front très actif

Les Hauts du Maïdo restent inaccessibles et il y a de nombreux points chauds.

 

Deux modes d'actions par les airs sont utilisés:

  • les HBE (Hélicoptère Bombardier d'Eau)
  • les DIH (Détachement d'Intervention Héliporté).

Au sol, les hommes travaillent sans relâche. Objectif: encercler le feu.

 

La 4e vague de renforts

Mardi 1er novembre, plus de 400 renforts de métropole seront engagés. Au total, 800 hommes seront mobilisés demain.

Les 4 vagues de renforts depuis mardi 26 octobre:

  • 01/11: 171 personnels spécialistes feux de forêt avec 5 tonnes d’équipements
  • 30/10: 174 personnels spécialistes feux de forêt
  • 29/10: 9 personnels spécialistes du feu tactique
  • 27/10: 60 personnels spécialistes feux de forêt

 

La polémique sur les renforts aériens

La polémique sur l'utilisation de bombardiers d'eau a enflé ce lundi avec l'intervention des politiques réunionnais. 11 maires et parlementaires, PS, PCR, MoDem et UMP, ont adressé une lettre à Nicolas Sarkozy, exigeant des "moyens de lutte aériens adaptés... Huit hélicoptères dont seulement quatre bombardiers d'eau opèrent sur la zone".  

Une idée rejetée par Nathalie Kosciusko-Morizet qui considère l'intervention de ces bombardiers d'eau, qui nécessiterait six jours de transport depuis la métropole, inadaptée à cause de la topographie du terrain.


Marie-Luce Penchard à La Réunion mercredi matin

Après avoir annulé sa visite des 20 et 21 octobre dernier, parce qu'elle flippait, un manifestant était décédé le 19 à Mayotte, la ministre chargée de l'Outre-mer, viendra le 2 novembre constater les dégâts et décider des nouvelles mesures à prendre.


Elle s'est exprimée ce soir sur les ondes d'Antenne Réunion depuis Paris à 19h15 GMT+4:

"Tous les moyens de l'Etat seront mobilisés... Je tiens à saluer M. le Préfet... L'Etat a mis des moyens considérables... Le Dash 8 n'est pas forcément le meilleur moyen... La solidarité nationale va jouer..."


Elle sera attendue de pied ferme non seulement par les Réunionnais, car la polémique enfle au sujet des moyens aériens déployés, mais aussi par la communauté mahoraise très remontée depuis son allocution télévisée du 14 octobre et la mort d'Ali Elanziz. Pas sûr qu'elle rencontre les Réunionnais, elle fera une visite éclair, le temps d'une matinée, histoire de dire: J'y suis allée...

Sur Radio Freedom


Ce soir une dame demandait à la population de fabriquer des bâtons de pluie. Hier, un monsieur demandait l'aide de médiums... Assez mystique parfois La Réunion.


Une autre femme, plus rationnelle, comparait la situation à Mayotte, rappelant la polémique sur le Dash 8, et faisait remarquer qu'il y avait un manque de considération de la métropole envers l'Outre-mer.

Prions ! Didier Robert, Président UMP du Conseil Régional, appelle à l'Union Sacrée sur le site du CR et insiste sur le fait que cet état d'urgence ne devait pas être un temps de polémique.

 

Plus sérieusement, comment arrêter l'incendie ?

A l'écoute de témoignages de spécialistes à la radio, la situation est catastrophique.

Le feu se propage sous la terre, par l'humus, et les largages d'eau seraient inefficaces.

Pour l'arrêter, il faudrait sacrifier des espaces gigantesques et les rabotter jusqu'à la roche mère pour contenir les incendies, puis veiller aux reprises de feu pendant plusieurs semaines.

Ce n'est pas un Dash 8 qu'il faudrait actuellement mais des moyens extraordinaires.

Mon Twitter: feeldOverbug


sources: Préfecture de La Réunion, Région Réunion, Linfo.re, LeFigaro.fr , Radio Freedom, Imazpress


UPDATE: 23 heures GMT+ 4

 

bfmtv 

Flash:

Le ministre de l’Intérieur et de l’Outre-Mer Claude Guéant a annoncé ce soir, vers 19h30, GMT+1, dans un communiqué, l’envoi de deux avions bombardiers d’eau Dash pour lutter contre l’incendie qui ravage les hauts de la Réunion.
Au vu des informations communiquées lundi soir sur l’amélioration de la situation et la prise de contrôle de l’incendie", Claude Guéant et la ministre chargée de l’Outre-Mer Marie-Luce Penchard ont décidé d’envoyer les deux avions Dash du ministère de l’Intérieur, afin d’accélérer l’extinction des feux et de commencer à traiter les secteurs difficiles à l’intérieur du périmètre incendie.

  

 

dash 8

 

Le Parti Communiste Réunionnais demande en urgence une enquête parlementaire:

" Depuis bientôt une semaine, le gouvernement refusait l’envoi de ces moyens sous prétexte d’arguments techniques ridicules, soutenu par des politiques locaux qui refusaient d’exiger de Paris la mobilisation des avions qui ont permis d’éteindre l’incendie l’année dernière. Pour le PCR, les responsables politiques qui ont refusé le DASH 8 doivent être connus et sévèrement sanctionnés. Le PCR demande en urgence une enquête parlementaire afin de faire toute la lumière sur ce grave manquement à la sécurité civile collective, et sur la destruction de ce Patrimoine mondial."

 

sources: @BFMTV, Zinfos974, YouTube, l'Express.fr, LePoint.fr

 

A lire sur mon blog: La polémique Dash-8 

A lire sur mon blog: Penchard persona non grata dans l'Océan Indien

A lire sur mon blog: Incendie au Maïdo: un samedi soir en enfer

A lire sur mon blog: La Réunion s'enflamme à nouveau

A lire sur mon blog: Mayotte dans le chaos


UPDATE: mardi 1er novembre 21 heures 30 GMT+ 4

  • Plusieurs incendies ont été signalés en marge du " grand feu " ces derniers jours. Souvent accidentels, parfois volontaires. Un suspect a été placé en garde à vue dimanche. sources: Linfo.re
  • Entendu sur Radio Freedom: " Arrête foutre le feu au Maïdo ! Fous le feu à la préfecture ! ", faisant référence aux propos de Michel Lalande sur le Dash 8. 4 petits incendiaires auraient été arrêtés d'après la même radio depuis ce week-end.
  • Le porte parole du PC a indiqué ce soir, en parlant des 2 Dash 8, que tous moyens supplémentaires étaient bons à prendre.
  • Le porte-parole du Ministère de l’Intérieur a expliqué que les Dash 8 ne sont pas adaptés pour attaquer les feux de front. La stratégie était donc de privilégier le travail au sol pour agir directement au coeur de l’incendie. C'est la cacophonie totale dans la communication du gouvernement ! sources: Linfo.re
  • Manifestation devant le Ministère de l'Outre-Mer et des Collectivités Territoriales à Paris :

La suite des UPDATES:   ici