Incendie au Maïdo : un samedi soir en enfer

par feeld  -  2 Novembre 2011, 03:01  -  #vivre à la RUN

col du taibit

 Le cirque de Mafate. Mahafaty en malgache « qui tue, dangereux »

 

Ce week-end en une seule nuit, 1000 ha ont été ravagés par des flammes dépassant parfois les 40 mètres. Branchés sur les ondes de la radio nationale Réunion Première, les Réunionnais ont vécu, entre le 29 et le 30 octobre, un samedi soir en enfer.

Marie-Luce Penchard, ministre de l'Outre-Mer, qui est aujourd'hui à La Réunion pour constater les dégâts, n'ira pas à Mayotte... Le programme de la ministre ici.

 


A 13H30 GMT+4, du haut du Maïdo, M.L. Penchard a fait une conférence de presse retransmise en direct à la radio:

 

"L'Etat a mis des moyens considérables pour protéger le patrimoine de La Réunion... C'est un trésor... La solidarité continuera à jouer..."

 

Concernant la polémique sur l'envoi des bombardiers d'eau Dash-8, la ministre a été vivement interrogée. On sentait dans sa voix, un certain agacement.

 

com ml Penchard

  Page facebook de la Ministre

 

Elle a écourté sa conférence de presse, pour éviter les autres questions en particulier sur le retard des Dash 8:


"Nous avons fait le choix des hommes et des hélicoptères... Si ça peut rassurer les Réunionnais... Je comprends la colère des Réunionnais."

 


Le préfet a laissé entendre qu'il n'était pas contre l'envoi des Dash-8

 

"Le préfet est le représentant du gouvernement, il exprime la position du gouvernement",

a indiqué Michel Lalande, interrogé sur ce revirement, laissant entendre que le non-engagement des avions Dash relevait d'une décision prise à Paris. 

 

sources: tf1.fr


 

1% de l'île sous les flammes

Près de 2800 ha, sur les 105 800 ha que compte le Parc National, ont été parcourus par l'incendie depuis mardi 25 octobre.

La Réunion a déjà perdu 2,5 % de la surface du patrimoine classé UNESCO, soit 1% de son territoire en une semaine.

 

La faune et la flore

"Déjà près de 30 espèces remarquables" se trouvent menacées par l'incendie, déplore la directrice du Parc National.

Entres autres, une fougère endémique, un petit lézard et des pétrels de Barau.

 

Le feu

Au sol, les hommes tiennent le périmètre, ils encerclent le feu.

Par les airs, les HBE (Hélicoptère Bombardier d'Eau) et les DIH (Détachement d'Intervention Héliporté) tentent d'éteindre les foyers. Les Dash-8 renforceront le dispositif à partir de jeudi.

Mais le feu couve, il dort sous la terre et peut se propager par l'humus et gagner d'autres espaces.

 

Il va donc falloir:

  • continuer à maintenir les fronts en creusant de larges et profonds pare-feux
  • éteindre les foyers à l'intérieur des 2800 ha
  • puis patiemment veiller aux reprises voire rabotter jusqu'à la roche mère.

 

Le vent

Car si les vents se lèvent, le feu reprendra en surface, à moins qu'il ne reste qu'un désert de cendres froides, mais alors là, La Réunion ne sera plus ce qu'elle était.

 

La pierre

Le feu a entraîné une destabilisation des rochers sur les remparts. Sans végétation, les sols ne sont plus tenus.

 

L'eau

Les pluies risquent de raviner les sols, emportant sur leur passage les graines qui auront résisté au feu.

 

Enfin l'Homme...

Les pestes végétales qu'il a importées, vignes marronnes et autres, couvriront les espaces et étoufferont la nature originelle.

 

Ainsi le parc national de la Réunion pourrait passer de la liste du patrimoine naturel mondial remarquable à celle des sites en périls.

 

Ministère de l'Intérieur, de l'Outre-mer

  Paris. Mardi 1er novembre. Un message symbolique d'indignation en créole

 

 

sources: Le nouvel Observateur, Linfo.re, UNESCO, Le Parc National de La Réunion 

 

A lire sur mon blog: La polémique Dash-8

A lire sur mon blog: Penchard persona non grata dans l'Océan Indien

A lire sur mon blog: Guéant envoie 2 bombardiers Dash

A lire sur mon blog: La Réunion s'enflamme à nouveau

A lire sur mon blog: Mayotte dans le chaos


Communiqué du Ministère du Développement durable le 2 novembre 18h30 GMT+4:

" Nathalie Kosciusko-Morizet déplore l’incendie qui s’est déclaré le 25 octobre dernier sur les Hauts de l’Ouest de l’île de La Réunion, et qui a déjà ravagé plus de 1500 hectares de forêts. Selon la préfecture de la Réunion, l’incendie ne s’est pas propagé dans la forêt des Hauts sous le Vent, l’enveloppe de 2834 hectares est stabilisée. Sur le secteur du piton des Orangers et à l’est, le traitement des lisières et la protection des remparts se poursuit. "

sources: Ministère du Développement Durable


 

UPDATE  L'incendie est officiellement éteint - jeudi 16 février 2012

Plus de trois mois après le début de l’incendie du Maïdo, les équipes mobilisées sur les hauteurs du Massif de l’Ouest l’assurent : le feu est complètement éteint. Les fortes précipitations relevées durant le passage du cyclone tropical intense Giovanna ont sans aucun doute permis aux soldats du feu de venir à bout des ultimes points chauds. A ce jour, le ou les pyromanes à l’origine de ce désastre écologique n’ont toujours pas été identifiés. 

sources: Linfo.re