De la viande, du gaz et du sable

par feeld  -  17 Octobre 2011, 02:07  -  #Mayotte

Rentrée scolaire perturbée aujourd'hui ?
Alors que  l'idée du préfet Thomas Degos était de valider les prix des 8 produits sur lesquels il y a eu une entente « pour traiter des 3 autres au sein d'un Observatoire des prix rénovés dans lequel seront intégrées des associations de consommateurs », Madi M'colo de l'UD FO 976 a déclaré samedi « L'accord ne sera pas signé en raison d'un désaccord sur 3 produits. Nous allons tout répercuter à notre base lundi »
Si pour le gaz* et le sable, le débat a été engagé, Marie-Luce Penchard étant intervenue au sujet du gaz, il en est rien pour l'instant pour la viande.
C'est donc aujourd'hui que les Mahorais vont se prononcer sur les suites à donner au mouvement.
 Selon le préfet « les leaders ont signalé que la rentrée scolaire n'interfèrerait en rien avec le mouvement ».
sources: comoresonline.net, Malango Actualité

* Le gaz mis en bouteille
à l'île Maurice est vendu par Total.

«
Ce matin, la rentrée scolaire a pu s’effectuer normalement » selon Mayotte1ère
 Selon Linfo.re,  « Les manifestants commencent à se rassembler en attendant la reprise des négociations cet après-midi à 15 heures. »
Une suspension de la grève sous conditions
Les manifestants réunis en AG ce matin place de la République se sont prononcés pour une suspension de la grève sous conditions. La grève continuera tant qu’aucun accord n’aura été trouvé sur le gaz, le sable et la viande. C'est le prix du kg de viande qui retient toute leur attention. Ils demandent au préfet d'intervenir sur ce dossier.
sources: Mayotte.la1ère.fr
 
Négociation en catimini sur la viande
Cet après-midi les syndicats et les associations de consommateurs ont été reçus par le préfet Thomas Degos en Petite-Terre pour débattre sur ce dossier.
Les représentants du patronat et de la grande distribution manquaient à la table des négociations. En plein débat, un grand nom de la grande distribution a convié le préfet par téléphone à se rendre en Grande Terre avec une partie des syndicats pour engager des négociations sur le prix de la viande. Une délégation l'a rejoint en vedette préfectorale entraînant la colère des autres syndicats.

Peu d'incidents signalés ce lundi à Mayotte
Plusieurs centaines de Mahorais ont manifesté dans le centre-ville de Mamoudzou. Un barrage a  bloqué un carrefour stratégique dans l'après-midi. Dans la zone industrielle, 2 conteneurs ont été ont été vandalisés par des enfants âgés entre 9 et 12 ans dans un entrepôt. 7 tonnes de produits alimentaires vidés, essentiellement des conserves et 300 à 400 couteaux de cuisine...
sources: Mayotte.la1ère.fr, Libération.fr, Linfo.re

130 gendarmes envoyés en renfort
Afin d’éviter tout débordement et appuyer le dispositif en place, deux escadrons de la gendarmerie, dont un de La Réunion, ont été envoyés à Mayotte en renfort soit 130 gendarmes !
sources: Linfo.re

Lire l'article actualisé: Mayotte dans le chaos

Décalage horaire par rapport à la métropole: Mayotte + 1 H 00, Réunion + 2 H 00