Associations comoriennes vs le secrétaire national FN à l'Outre-mer

par feeld  -  1 Novembre 2011, 03:10  -  #Fafwatch

La Réunion

Plusieurs associations comoriennes déposeront plainte contre Jean-Michel Dubois, secrétaire national du Front National à l'Outre-mer, dans les prochains jours, pour "incitation à la haine raciale" et "diffusion de fausses informations".

Cette volonté de porter plainte intervient suite à ses propos publiés dans les colonnes du JIR, le Journal de l'île de La Réunion, alors qu'il répondait aux questions d'un journaliste de la rédaction: "Il y a une colonie de 50 000 Comoriens qui vit ici."

  Fn comores

 

" Si le FN a un chiffre sur la communauté comorienne de la Réunion, alors qu’il le prouve. En France, il est interdit de faire des statistiques sur les populations en fonction de leur origine ou de leur religion. Ce chiffre de 50 000 est faux et archi-faux ! " s'est indigné le conseil des associations, Saïd Larifou.

 

Le terme de colonie a particulièrement choqué, on peut le comprendre et pas seulement la communauté comorienne de La Réunion...

 

" Cette expression est extrêmement lourde de sens. C’est une insulte à notre triste histoire de peuple colonisé. On essaie de sortir des stigmates de cette époque et on nous traite de colonisateur. Une personne qui représente le FN devrait lire les livres d’histoires. Si je suis Français, c’est parce que mes grands-parents ont versé leur sang pour la France." a déclaré l'avocat saint-pierrois.

 

Les associations comoriennes souhaitent se rapprocher de mouvement comme la Ligue européenne des droits de l’homme ou le Mrap pour se faire entendre.

 

« Le FN véhicule des idées racistes et discriminatoires. Si ce parti entend se servir des Comoriens comme fond de commerce électoral, il doit savoir qu’on ne se laissera pas faire... » a ajouté M. Larifou, par ailleurs homme politique franco-comorien, président du RIDJA.

 

Jean-Michel Dubois est en visite à La Réunion et à Mayotte (le 31 octobre, sous réserve des événements) du vendredi 28 octobre au mercredi 2 novembre pour réorganiser la section locale du FN et surtout faire le point sur le voyage de Marine Le Pen programmée pour février 2012.


Le FN 974 revendique 319 adhérents. Des militants, bien cachés.

Jamais une affiche à l'horizon, aucun candidat aux élections... et heureusement !

 

ComoriaPhoto d'illustration.  Gare routière du quartier Casabona, Saint-Pierre, La Réunion  

 

Cette volonté de porter plainte fait écho, un peu plus d'un mois après les propos tenus par Claude Guéant sur RTL le dimanche 11 septembre:  

"Je peux vous dire qu'il y a à Marseille une immigration comorienne importante qui est la cause de beaucoup de violence."


sources: Clicanoo.re


Fier d'être comorienBlog RIDJA

 

UPDATE: le 2 novembre 2011

Jean-Michel Dubois a fait une conférence depuis... devant moins de 10 personnes!

Le FN 974 revendique 319 adhérents. " A première vue, la conférence de presse du Front national ne suscite pas d’engouement particulier. souligne le journaliste du JIR. Le secrétaire national du Front National à l'Outre-mer recherche des candidats pour les législatives: " Sur sept, nous avons déjà trouvé cinq candidats potentiels. " Reste à trouver des électeurs... sources: Clicanoo.re


UPDATE: le 6 novembre 2011

" Jean-Michel Dubois, qui a séjourné 48 heures à Mayotte, du 31 octobre au 1er novembre, s’est rendu à Grande Terre afin d’y rencontrer des acteurs politiques et économiques de ce département." selon le FN. Il n'y a aucun écho dans la presse...

 

UPDATE: le 3 février 2012

Deux plaintes ont été instruites contre Jean-Michel Dubois pour « provocation à la haine et à la discrimination raciale » pour ses propos tenus le 30 octobre 2011.

La première audience se tiendra au tribunal de Saint-Pierre le 1er mars.

 

UPDATE: le 20 avril 2012

Le tribunal de Saint-Pierre n'a pas donné suite à la procédure car les plaignants, qui ont agi à titre privé, n'ont pas réuni dans les délais impartis les 3.000 euros nécessaires au montant de la consignation. Les plaignants n'écartent pas la possibilité d'une nouvelle action en justice.