Bollywood connection

par feeld  -  10 Avril 2013, 19:00  -  #vivre à la RUN

Bollywood Video

La Réunion. Ce matin, le supérieur hiérachique du préfet, qui s'est déclaré hier millionnaire dans la presse locale, et qui est susceptible de se barrer à l'île Maurice avec son pognon, était interviewé sur iTélé: "Mais qu'est-ce qui vous agace Thierry Robert dans cette histoire?

- Ecoutez, ce que j'ai dit précisément hier devant la presse locale et je le répète, je vais aussi le mettre sur mon facebook pour que les choses, pour que toute la population puisse lire et entendre."

C'est dans sa page, dûment achetée, qu'il déverse sa purée populiste et se regarde le nombril en comptant le nombre de ses fans followers.

Le millionnaire, qui a "une mission ¹ à accomplir" (dixit un de ses tweets du 16 septembre 2012), renvoie donc son peuple et les médias de métropole à sa page et à son petit commentaire d'aujourd'hui où l'on dénombre plus d'une faute d'orthographe par ligne!

Sa mission , il l'accomplira "QUELQUE SOIT LE PRIX À PAYER" toujours selon un tweet du 16 septembre, écrit cette fois en majuscules. Encore faut-il qu'il n'abandonne pas son île pour des raisons fiscales!

Même si le plus grand politicien comédien de l’île se prend parfois quelques bastos suite à ses gesticulations, la presse réunionnaise avait, ces derniers temps, tendance soit à le caresser dans le sens du poil de peur qu'il ne morde² soit à le considérer comme un joyeux comique, ignare.

Après ce nouveau coup d'éclat au retentissement national, un média libre d'investigation pourrait mettre le nez dans ses affaires et ses réseaux. Car annoncer qu'il pourrait se casser dans l'île voisine offshore pour échapper à l'ISF dépasse l'entendement quand on sait que le bonhomme a profité un max de la défiscalisation outre-mer. Il est attesté à la lecture d'articles de Zinfos974 de 2008, de 2010 ici et , 2012 ici et ..., d'octobre 2013 que le promoteur immobilier millionnaire, député-maire de Saint-Leu, s'affranchit volontiers des contraintes légales pour bâtir! Une pratique qui est d'ailleurs partagée au sein de sa majorité municipale...

Mais pour Thierry Robert que nenni! Selon lui, le site, qui a publié en détail son patrimoine immobilier le 17 avril et ses vices cachés, n'est pas objectif et soutiendrait son rival UMP Jean-Luc Poudroux, précédent maire de Saint-Leu. Peut-être. Mais Zinfos974 cite une enquête du Quotidien et a publié des documents.

Et Zinfos974 n'est pas le seul média réunionnais à vouloir mettre en lumière les biens mal acquis du promoteur immobilier!

Dans Thierry Robert : les dessous de la fortune publié également le 17 avril, le JIR, alias Clicanoo sur le web, n'épargne pas non plus le député-maire de Saint-Leu: " Sûr de lui, sans reproches, Thierry Robert se permet même de faire voter en conseil municipal des ventes de terrain impliquant ses propres SCI, en demandant à ces collègues élus ne pas faire jouer le droit de préemption de la commune. Limite conflit d’intérêt!" Le journal ajoute également que ses opposants l'accusent "d’avoir bénéficié de la bienveillance de la municipalité Hamilcaro pour acquérir des terrains à Saint-Louis."

Édito. Qu’il s’en aille et vite !

Le 18 avril, Clicanoo nous sort même, dans sa version web, un Édito gran matin des plus surprenants intitulé "Qu’il s’en aille et vite !" signé d'un militant du Parti de Gauche. Il s'agit en fait d'un article du Courrier des lecteurs qui s'est retrouvé en home page par erreur (volontaire?). L'article retrouvera rapidement sa place mais restera assez longtemps pour être caché par Google et même commenté.

Edito.-Qu-il-s-en-aille-et-vite----2.jpgLe texte avait été posté également la veille dans le Courrier des lecteurs de Zinfos974 mais aussi le 18 avril sur Imaz Press Réunion. Faut-il y voir un pied de nez² de la presse locale par lecteur interposé?


Pendant que des Réunionnais glanent de quoi bouffer dans du jus de merde (dixit un article de Libération.fr du 7 avril), le Messie, grand défenseur des pauvres et des chômeurs³, qui ne fait même pas don de son indemnité de maire à sa commune, continue à faire son grand cinéma devant les caméras.

 

Thierry Robert pris en flagrant délit de piratage!

Thierry Robert piratage

 

¹ Selon un article publié en novembre 2012 par Le Tangue, de l'aveu de sa mère, dans un interview du magazine Belle, Thierry Robert "a failli devenir prêtre!". Dans le Grand Journal sur Canal+, le Messie considère "la politique non pas comme un métier mais comme une vocation."

² Un journaliste du Quotidien s'est fait tabasser par ses nervis en pleine conférence de presse le 14 septembre 2012.

³ Il serait "responsable en quelques années du licenciement de plus de 2000 personnes."


A lire sur mon blog: Respect quand même!


update 22 octobre 2013