Barrage filtrant à La Rivière des Galets

par feeld  -  18 Février 2013, 21:51  -  #vivre à la RUN

La Réunion. Les jeunes du Port avaient prévenu les autorités, s'ils n'obtiennent pas des contrats dans la journée, le barrage filtrant se terminera en émeute. Au terme d'un après-midi d'embouteillages monstres sur l'axe principal qui relie le Nord au Sud de l'île, les forces de l'ordre ont donné l'assaut au niveau du rond-point de la Rivière des Galets. Le barrage filtrant a terminé en émeute... A 23H50 GMT+4, les affrontements étaient toujours en cours au Port.

Depuis plusieurs semaines, le feu couvait. Dernier événement en date, le mercredi 6 février, des jeunes manifestants du quartier de La Palissade attaquent la mairie de Saint-Louis pour réclamer des contrats. Des arbres sont même abattus à coup de tronçonneuse pour barrer la route. Le soir même, la tension montait à Saint-Denis au quartier du Chaudron.

Les jeunes manifestants réclament du travail, à défaut d'en trouver, des ti contrats subventionnés par l'Etat et distribués par les maires pour acheter la paix civile et se faire réélire.

 

Emeute Ravine Blanche 2012Photo d'illustration. Quartier Ravine Blanche à Saint-Pierre, le jeudi 23 février 2012

 

Il y a un an, le mardi 21 février 2012, La Réunion s'embrasait. Partis du Port, les émeutes et pillages avaient aussitôt gagné le quartier du Chaudron à Saint-Denis puis s'étaient étendus aux autres communes de l'île. En 2012, les revendications portaient sur la vie chère avec en ligne de mire le prix des carburants. C'est suite au blocage des dépots de la SRPP au Port que la manifestation avait dégénérée.

 

update mardi 19 février: Les jeunes ont repris position en fin de matinée au rond-point de La Rivière des Galets encadrés par les forces de l'ordre. Ils réclament 200 contrats. A la tombée de la nuit, les échauffourées ont repris. La mairie annexe du quartier de La Rivière des Galets est en flammes. A 22H25 GMT+4, au rond-point des Danseuses, "sur leurs motos, les émeutiers lancent également des cocktails Molotov...


update mercredi 20 février: Après une deuxième nuit d'émeutes au Port, les autorités sont sur le qui-vive. Une quarantaine de gendarmes mobiles est arrivée de Mayotte et des renforts de police et de gendarmerie sont attendus de métropole ce week-end. A Saint-Louis, des barrages ont été érigés dans la ZI de Bel Air et dans le centre-ville mais le maire Claude Hoarau a réussi à désarmorcer la tension en promettant des signatures de contrats pour le 1er mars.

 

update jeudi 21 février: La salle d'animation far far de la Rivière des Galets a été vandalisée pendant la nuit. Des poubelles ont brûlé rue Rico Carpaye au Port. Pas de nuit d'émeutes en première page des journaux ce matin mais les titres ont l'effet d'une bombe: la bouteille de gaz va prendre 7 euros le 1er mars! La Région a décidé de mettre un terme au dispositif sur le gaz, mis en place après les émeutes de février 2012. Chômage, vie chère, la situation est explosive...