A Mayotte, un enfant blessé par un tir de flash-ball perd l'usage de son oeil

par feeld  -  11 Octobre 2011, 12:15  -  #Mayotte

Le garçon de 9 ans blessé par un tir de flash-ball vendredi à Longoni, cité portuaire de Mayotte « a perdu l’usage d’un oeil » a précisé le procureur Philippe Faisandier.

Une information judiciaire a été confiée à un juge d’instruction pour « violences sur mineur de 15 ans avec arme par personne dépositaire de l’autorité publique dans l’exercice de ses fonctions, violences ayant entraîné une incapacité permanente » .

Un gendarme, affecté à la brigade territoriale de Mamoudzou, a été placé en garde à vue hier. Il a été présenté au juge cet après-midi. Mis en examen, il est reparti libre et a été placé sous contrôle judiciaire.

« La reconstitution et les auditions me font penser que nous sommes en présence d’un tir volontaire, mais que ses conséquences n’étaient pas souhaitées... Il semble qu’il s’agisse d’un tir de protection d’un gendarme qui se sentait menacé.  »  a déclaré le procureur.

 
La Réunion, base arrière de la répression:

8 policiers du GIPN et 26 de la compagnie départementale d’intervention ont été envoyés de la Réunion. Un escadron de gendarmes mobiles de la métropole est également venu en renfort.
sources: Clicanoo


« L’Histoire se répète : La Réunion est utilisée comme base de fournitures de moyens militaires à l’encontre des jeunes Mahorais. Cela nous ramène à 1947, lorsque notre île a servi de réservoir militaire et de support logistique pour écraser une manifestation malgache qui s’est conclue par 100.000 morts et 5000 arrestations. Certains manifestants furent même condamnés à mort.»  Un rappel à l'Histoire par Témoignages.re dans son éditorial d'aujourd'hui.
sources: Témoignages.re

Lire l'article actualisé: Mayotte dans le chaos